Le Deal du moment : -59%
Siège auto CYBEX Solution X-Fix Isofix Groupe ...
Voir le deal
79.99 €
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% Nike Air Zoom Pegasus 39 Premium
77.97 € 129.99 €
Voir le deal

[TEST] The Adventures of Batman & Robin MD

Aller en bas

[TEST] The Adventures of Batman & Robin MD Empty [TEST] The Adventures of Batman & Robin MD

Message par kurush Jeu 15 Sep - 17:38

The Adventures of Batman & Robin (MD) 19.02.2022

Développé par Clockwork Tortoise, Batman & Robin sort en en 1995 en Europe et aux US uniquement. Il s’agit d’un pur run & gun et un concentré d’action survitaminée !

Vous pourrez incarner au choix le Dark Knight ou son fidèle acolyte Robin. Seules les skins diffèrent puisque les 2 persos possèdent strictement les mêmes coups... Mr. Freeze veut transformer Gotham en une gigantesque boule à neige et va faire évader de l’asile d’Arkham 3 méchants notoires de la licence : le Joker, Double-Face et le Chapelier Fou. Votre rôle sera bien entendu d’anéantir chacun de ses 4 vilains, lors des 4 stages qui composent le jeu.

Le gameplay s’avère relativement basique avec seulement 2 boutons de la manette mis à contribution : l’un pour tirer et l’autre pour sauter. Outre les 3 types d’armes disponibles (les batarangs, les bolas ou bien les shurikens) et upgradables sur plusieurs niveaux de puissance, vous disposez également d’attaques au corps à corps (coup de poing, coup de pied voire même coup de boule) mais aussi d’un coup de pied sauté (faisant office de double saut) et d’un coup de pied plongeant assez dévastateur. D’une manière générale, les coups de pied constitueront un atout de choix puisque vous pourrez les utiliser en mouvement, là où les attaques de tir « clouent » Batman sur place, le laissant à la merci des ennemis qui surgissent sans cesse. Pour compléter votre panoplie, vous pouvez également vous suspendre à des plateformes tout en continuant à faire feu de tout bois. Les items de tirs sont représentés par 3 capsules de couleurs différentes (rouge pour les batrangs, vert pour les bolas et bleu pour les shurikens). Vous pourrez également ramasser des items réduisant le temps qu’il vous faut pour remplir la jauge de tir, un crâne qui tue instantanément tous les ennemis à l’écran (à la manière du crucifix dans Castlevania) et bien sûr les (rares) 1-up.

La variété est de mise puisque les sessions de run & gun sont entrecoupées d’une longue phase en Bat-Deltaplane et de deux phases en Bat-Jet. Ces dernières ne m’ont pas totalement convaincu, le gameplay étant moins précis et moins abouti que lors des phases d’action classiques...

Sur le plan artistique et technique, aucun doute possible, ce Batman & Robin est une réussite totale ! Après une intro à l’esthétique Comics qui en jette un max, vous serez immédiatement plongé dans le feu de l’action. Et dieu qu’elle est frénétique ! Même si les sprites sont relativement petits, les environnements fourmillent de détails, les animations sont ultra soignées, les couleurs très vives et les boss particulièrement imposants. Sans parler du déluge d’effets techniques : zoom (la pince de la grue que manie Harley Quinn par exemple), distorsion (le combat contre le Chapelier Fou est techniquement bluffant), effets 3D dans les décors (la phase en shmup où vous survolez des gratte-ciels et pourrez observer la circulation automobile en contrebas s’avère elle aussi épatante), etc. Aucun doute possible, Batman & Robin peut se targuer d’être l’un des titres 16 bits les plus aboutis techniquement parlant, tout support confondu !

Les musiques signées Jesper Kyd sont très orientées techno. On pourra leur reprocher une certaine répétitivité et une absence de cohérence totale avec la licence Batman mais force est de constater qu’elles fonctionnent très bien et soulignent l’intensité de l’action.

Ce soft a un véritable feeling arcade, il ne ferait pas du tout tâche au milieu d’autres bornes dans un bar enfumé. On sent que les développeurs sont allés au bout de leur délire, en faisant totalement fi de la licence Batman. On retrouve bien les grands méchants de la série mais c’est à peu près tout ! L’univers coloré et psychédélique qu’ils ont conçu semble tout droit sorti de l’imaginaire de Lewis Caroll. Entre le gigantesque chat mécanique qui vous assène des coups de griffes, les attaques de tasses et de sucriers gérants, les guirlandes de gnomes qui inondent l’écran, et j’en passe… J’ai longtemps cru qu’il s’agissait d’un jeu développé par le studio Treasure, il en a clairement certains marqueurs : l’ambition technique, le côté décalé, etc.

Batman & Robin n’est pas exempt de défauts pour autant. Tout d’abord, les stages sont beaucoup trop longs ! Comptez 15 à 20 minutes pour chacun d’entre eux (et donc facilement une grosse heure en ligne droite). Les stages auraient gagné à être découpés en plusieurs tronçons pour rendre l’expérience plus digeste. Le stage façon shmup au-dessus de Gotham est interminable !!! J’ai même cru à un moment donné que la cartouche rebootait sur le même tronçon du niveau (!). La maîtrise du rythme n’est pas du tout optimale, vraiment dommage… Impossible également de ne pas évoquer la difficulté abusée (et légendaire) du soft, qui vous viole dès les premières minutes ! Beaucoup d’abnégation, de persévérance et de skill seront nécessaires pour espérer le terminer. Privilégiez le tir rouge ou vert (oubliez immédiatement le bleu, beaucoup trop faible) en prenant le maximum d’upgrades possible, en veillant à bien ramasser les cœurs laissés par les ennemis, en apprenant les patterns des boss. Ces derniers constituent d'ailleurs de véritables sacs à PV (ils ont tous un compteur d’énergie affiché en haut de l’écran) et font extrêmement mal…

Vu qu’il n’est pas sorti au format jap, j’ai là encore opté pour un cartmod réalisé par Format_c dont l’artwork est superbe (cf photo). Il proposait 2 versions, la standard mais aussi la rom « Batvantage ». J’ai choisi cette dernière (un peu à regret je dois dire), qui octroie 5 vies supplémentaires mais surtout une barre de charge toujours pleine, ce qui simplifie grandement l’expérience de jeu, un peu trop à mon goût même, ôtant quasiment tout challenge... Je l’ai fini du premier coup avec 5 ou 6 vies au compteur, en jouant franchement comme un pied. Pas grave, je ferai une exception à ma règle, en le prenant en version Euro voire Genesis ! Ce Batman & Robin le mérite bien !!!

En conclusion, un très bon run & gun, dans le haut du panier sur MD (tout genre confondu d’ailleurs), à réserver aux acharnés du pad malgré tout (dans sa version originale). Je lui préfère Contra Hard Corps, presque aussi abouti techniquement mais à la difficulté mieux calibrée et au rythme beaucoup mieux maîtrisé.

Ma note : 16.5/20

Notes des canards de l’époque :

Consoles + #44 (Juin 1995) : Intérêt 78% (« L’animation des héros est parfaitement réussie, mais l’intérêt du jeu va décroissant… »)
Présentation 80% Graphismes 83% Animation 84% Musique 80% Bruitages 75% Durée de vie 90% Jouabilité 84%
Un « Non ! » catégorique pour Spy qui jugeait l’intérêt global quelque peu limité, l’action très répétitive et que le jeu aurait gagné à être un brin plus court… ou plus varié. Quant à Elvira (« Oui, mais… »), elle soulignait l’animation très fluide des combats et deux épisodes bien conçus, mais gâchés par les deux suivants tristement bâclés.
Le jeu avait manifestement testé de façon assez superficielle (malgré des screenshots incluant le boss final), puisque le pigiste mentionnait la présence de « Catwoman » dans le bestiaire… totalement absente pour le coup !

Player One #55 (Juillet/Août 1995) : 87%
Graphisme 90% Animation 97% Son 90% Jouabilité 80%
En résumé « Bénéficiant d’une excellente réalisation, Batman & Robin nous gâche toutefois un peu le plaisir par sa difficulté. A réserver aux acharnés. »

Joypad #44 (Juillet/Août 1995) : 85% (test par Trazom)
Graphismes 16 Animation 14 Maniabilité 17 Son/Bruitage 13
J’aime : Des sprites dans l’esprit ‘’Comics’’. Un jeu à deux haletant ! Une durée de vie quasi illimitée !
J’aime pas : Le jeu est beaucoup trop dur !!! Pas assez d’originalité, bon sang ! Pas de mots de passe…
En résumé : « Eh bien, en fait, je reste partagé entre deux sentiments. D’un côté, je me dis que le jeu est beaucoup trop dur (même à deux !) et de l’autre, j’ai tendance à penser que c’est la seule solution pour rentabiliser l’achat d’une cartouche. Néanmoins, le titre reste très attractif et fait replonger les joueurs dans l’ambiance morbide de Gotham City ! »

MEGA force #41 (Juillet 1995) : 81%
Son 14/20 Graphisme 17/20 Animation 18/20 Maniabilité 17/20 Intérêt 14/20
+++ Une partie Beat’em Up… et une Shoot’em Up. L’animation délirante.
- - - 1 seul niveau de difficulté. Horriblement difficile !

Top Consoles #4 (Juillet/Août 1995) : 17/20 « Malgré une grande difficulté, ce jeu est un régal à tout point de vue… »
Graphisme 18 Animation 18 Son 17 Jouabilité 14 Durée de vie 19 Intérêt 16
Pour : Des graphismes et des prouesses techniques à tomber par terre. Une action rapide et variée. Le jeu à deux.
Contre : La difficulté. Il y a presque trop d’ennemis. Pas de passwords.

[TEST] The Adventures of Batman & Robin MD Colla295

[TEST] The Adventures of Batman & Robin MD Colla296

[TEST] The Adventures of Batman & Robin MD Colla298

[TEST] The Adventures of Batman & Robin MD Colla297

[TEST] The Adventures of Batman & Robin MD Colla299

[TEST] The Adventures of Batman & Robin MD Colla300

[TEST] The Adventures of Batman & Robin MD Colla302

[TEST] The Adventures of Batman & Robin MD Colla301

[TEST] The Adventures of Batman & Robin MD Colla304

[TEST] The Adventures of Batman & Robin MD Colla303

kurush
Adepte officiel
Adepte officiel

Messages : 117
Date d'inscription : 25/08/2022

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum