Le Deal du moment : -45%
TEFAL – Marmite 36 cm – Inox, Tous feux ...
Voir le deal
29.49 €
Le Deal du moment :
SITRAM – Batterie de cuisine 15 pièces ...
Voir le deal
63 €

[TEST] Tokkyuu Shirei Solbrain (Shatterhand) FC

Aller en bas

[TEST] Tokkyuu Shirei Solbrain (Shatterhand) FC Empty [TEST] Tokkyuu Shirei Solbrain (Shatterhand) FC

Message par kurush Jeu 15 Sep 2022 - 17:38

Tokkyuu Shirei Solbrain (FC) 20.02.2022

Développé par Natsume, Tokkyuu Shirei Solbrain (« Solbrain ») sort au Japon sous la bannière de Angel (une compagnie rattachée à Bandai) en octobre 1991. En Occident, Jaleco est en charge de l’édition et le sort en décembre de la même année aux US et seulement en novembre 1992 en Europe… Si le nom japonais vous est probablement inconnu, « Shatterhand » devrait plus vous parler !

Dans la pratique, il s’agit d’un action-platformer dans lequel vous incarnez un humain dans une armure futuriste typique d’un sentai, à la sauce Bioman.

Détail amusant, vous ne vous battez qu’avec vos poings et devrez donc abuser des attaques frontales pour vous débarrasser des ennemis (en effectuant plusieurs coups d’affilée, vous pouvez lancer un uppercut dévastateur). Le perso peut détruire des pans entiers de murs à la seule force de ses poings, mais aussi se baisser, sauter et s’agripper à des grilles tout en continuant à envoyer des châtaignes à tout va. En détruisant certaines caisses, vous tomberez sur 2 items symbolisées par des lettres grecques, Alpha et Beta (vous pouvez changer de lettre tout simplement en frappant sur l’item). Si vous parvenez à combiner trois lettres grecques, vous obtenez un drone qui vient vous prêter main forte. Il y a au total 8 combinaisons différentes et donc autant de drones/armes secondaires : katana (pour le corps-à-corps), lance-flammes, boomerangs, rayon laser, boules d’énergies qui adhèrent aux parois, etc. Ma préférence va pour la combinaison α-β-β, idéale pour tuer les ennemis à distance et donc sans prendre de risque inconsidéré. Si votre drone se fait toucher trop de fois, il sera détruit et vous devrez donc récupérer d’autres lettres pour faire apparaitre un nouveau drone. Si vous parvenez à créer deux fois de suite le même drone et que le précédent est toujours en vie, votre perso héritera alors d’un bazooka ultra puissant et vous serez également invincible pendant une quinzaine de secondes. Il sera donc primordial de timer l’apparition du bazooka juste avant un boss, histoire de vous faciliter grandement la tâche.

Vous l’aurez compris, les drones enrichissent considérablement le gameplay et font tout le sel du jeu, en plus de rendre votre progression beaucoup plus aisée. Tâchez donc de les maintenir en vie le plus longtemps possible ! Ils peuvent également vous tracter afin d’accéder à des passages en hauteur, et vous pouvez aussi vous en servir comme projectiles. De véritables couteaux suisses ambulants !

Les caisses contiennent également des items « P » (également lâchées par les ennemis morts au combat) qui constituent la monnaie du jeu. En effet, vous pourrez les dépenser en vous positionnant sur certaines stations de recharge pour augmenter votre puissance de frappe, restaurer votre jauge de santé ou bien encore glaner une vie supplémentaire. Attention, certaines caisses contiennent des malus : des grenades qui vous explosent à la gueule !
Après un premier stage en guise de tutoriel, vous aurez accès à un level select avec 5 niveaux à parcourir dans l’ordre de votre choix. Une fois ces 5 niveaux terminés, vous aurez donc accès au 7ème et dernier niveau du jeu, de loin le plus long, constitué notamment d’un mini boss rush.

Solbrain impressionne par sa réalisation léchée, avec des arrière-plans très détaillés (et pas mal d’éléments animés), des sprites bien dessinés et des boss charismatiques. Les environnements sont riches et variés : station de forage de pétrole, raffinerie, pseudo parc d’attraction, monde aquatique, portion d'autoroute prise dans les flammes et j’en passe. Le level design est maîtrisé de bout en bout, mention spéciale pour les passages où la gravité est inversée (il y a même un affrontement contre un boss qui contrôle la gravité et qui vous fera donc alterner entre une gravité normale et d’autres passages où vous aurez la tête en bas).

Comme toujours ou presque avec les productions Natsume, les musiques sont de très grande qualité, très rythmées et dynamiques à souhait ! Elles sont toutes plus réussies les unes que les autres. On les doit à Iku Mizutani, qui a notamment travaillé sur Kage, Green Beret ou bien encore Metal Gear version MSX. Un CV brillant donc !

Côté durée de vie, Solbrain n'est pas bien long (de l'ordre de la demi heure en ligne droite) mais devrait vous tenir en haleine quelques heures. Le challenge est honnête sans être insurmontable, bien aidé par les continues infinis. Si vous épuisez toutes vos vies dans le dernier stage et que vous utilisez un continue juste avant l'ultime boss, vous respawnerez dans la dernière tronçon du niveau, sans avoir besoin de vous retaper l'intégralité de la progression. Bref, Solbrain n'est pas frustrant, dispose d'une bonne replay value. On relance une partie avec plaisir, porté par le fun instantané que le soft procure.

Au Japon, le jeu repose notamment sur la licence d’un tokusatsu, "Super Rescue Solbrain", diffusée entre Janvier 1991 et Janvier 1992. Cette série étant quasi inconnue du public occidental, la licence fut remplacée sur NES. Les ennemis et les environnements changent quelque peu mais le héros est complètement différent, ainsi que le scénario (les 2 intros sont radicalement différentes). A noter quand même que le stage de la fête foraine a été purement et simplement remplacé dans les versions occidentales par un stage dans un sous-marin où vous affrontez des créatures qui semblent tout droit sorties d’un survival horror…

En conclusion, tout simplement un des meilleurs action-platformer de la FC/NES, genre pourtant particulièrement bien fourni sur la 8-bits de Nintendo : les Batman, Jigoku Gokuraku Maru (Kabuki : Quantum Fighter), les Castlevania, Kage (Blue Shadow ou encore Shadow of the Ninja aux US), les Rockman, les Ninja Gaiden, les Contra, Gun-Dec (Vice : Project Doom), Raf World (Journey to Silius), Metal Storm et j’en passe.

Il profite de tout le savoir faire de Natsume en la matière et s’avère très fun à jouer, avec sa prise en main immédiate ! Bien content d’avoir mis la main sur une version Famicom TTBE, que j’ai lootée totalement par hasard le WE dernier chez Trader à République (ils venaient de le mettre le matin même en rayon). Boite en TBE (malgré quelques traces d’usure légères) et notice/cartouche immaculées… Payé au prix fort (500€, mais au final un tarif relativement correct pour une boutique compte tenu de l’état) mais il faisait partie depuis des lustres de ma wishlist, j’ai donc sauté sur l’occasion !

A ma connaissance, Solbrain/Shatterhand n’ont pas été testés dans la presse spécialisée francophone de l’époque. A confirmer ou à infirmer donc.

Ma note : 17.5/20

[TEST] Tokkyuu Shirei Solbrain (Shatterhand) FC Colla306

[TEST] Tokkyuu Shirei Solbrain (Shatterhand) FC Colla307

[TEST] Tokkyuu Shirei Solbrain (Shatterhand) FC Colla309

[TEST] Tokkyuu Shirei Solbrain (Shatterhand) FC Colla308

[TEST] Tokkyuu Shirei Solbrain (Shatterhand) FC Colla310

[TEST] Tokkyuu Shirei Solbrain (Shatterhand) FC Colla311

[TEST] Tokkyuu Shirei Solbrain (Shatterhand) FC Colla313

[TEST] Tokkyuu Shirei Solbrain (Shatterhand) FC Colla312

[TEST] Tokkyuu Shirei Solbrain (Shatterhand) FC Colla314

[TEST] Tokkyuu Shirei Solbrain (Shatterhand) FC Colla305

kurush
Adepte officiel
Adepte officiel

Messages : 179
Date d'inscription : 25/08/2022

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum