Le Deal du moment : -37%
PLAYMOBIL – 9266 – City Life – La ...
Voir le deal
76.99 €
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% Nike Waffle One – Chaussure pour Homme
65.97 € 109.99 €
Voir le deal

[TEST] Lomax PS1

Aller en bas

[TEST] Lomax PS1 Empty [TEST] Lomax PS1

Message par kurush Jeu 15 Sep - 17:45

Lomax (PS1) 03.04.2022

[TEST] Lomax PS1 Colla385

Développé par Psygnosis/Thalion Software, Lomax sort exclusivement sur la PS1 de Sony en 1996, peu avant les fêtes de fin d’année, avant d’être porté quelques mois plus tard sur PC (sous Windows 95).

L’aventure prend place dans l’univers des Lemmings. LemmingLand est tombé sous le joug d’un terrible Sorcier, Evil Ed, qui a lobotomisé tous les habitants de cette contrée pour les transformer en créatures hostiles. Vous incarnez Sir Lomax, un preux chevalier, le seul Lemming sorti indemne de cette tragédie ! Votre tâche consistera à libérer vos compatriotes de l’emprise psychologique d’Evil Ed et de renvoyer ce dernier à ses chères études…

Lomax propose des graphismes extrêmement fouillés et détaillés, qui ne sont pas sans rappeler ceux de Flink sur MD. Cela tombe bien, il s’agit pratiquement de la même équipe de développement ! Constituée notamment d’Henk Nieborg, un graphiste batave particulièrement talentueux… Voici d’ailleurs une interview assez intéressante dans laquelle il évoque Lomax et le fait qu’il ait dû être terminé à la va vite :

http://obligement.free.fr/articles/itwnieborg.php

Les couleurs pastel sont chatoyantes, la 2D très fine et les effets de profondeurs font mouche (malgré une pixélisation parfois un peu trop prononcée), tout comme les animations très nombreuses et variées. Pas de doute, Lomax fait honneur au genre platfomer 2D et venait prouver s’il était nécessaire que la 2D avait encore un avenir en 1996 !
Lomax est subdivisé en une vingtaine de niveaux et 4 mondes, avec une identité très marquée :

- Une forêt onirique et une ville médiévale au bord de l’eau

[TEST] Lomax PS1 Colla388

[TEST] Lomax PS1 Colla389

[TEST] Lomax PS1 Colla390

[TEST] Lomax PS1 Colla391

[TEST] Lomax PS1 Colla392

[TEST] Lomax PS1 Colla393

- Un monde plus lugubre, avec son cimetière, son manoir hanté (seulement visible en arrière-plan malheureusement, à défaut de pouvoir y pénétrer) mais aussi des bateaux échoués servant de repères à des corsaires-squelettes

[TEST] Lomax PS1 Colla394

[TEST] Lomax PS1 Colla395

[TEST] Lomax PS1 Colla397

[TEST] Lomax PS1 Colla396

[TEST] Lomax PS1 Colla399

[TEST] Lomax PS1 Colla398

- Un environnement évoquant le Far West, avec ses montagnes rocheuses et autres cow-boys

[TEST] Lomax PS1 Colla401

[TEST] Lomax PS1 Colla400

[TEST] Lomax PS1 Colla403

[TEST] Lomax PS1 Colla402

- Un dernier monde beaucoup plus court évoquant une autre planète, parcourue par de nombreux cratères et geysers

[TEST] Lomax PS1 Colla404

[TEST] Lomax PS1 Colla405

On pourra reprocher au bestiaire qu’il se renouvelle très peu. Vous allez affronter au maximum 2-3 types d’ennemis différents par monde. Carton rouge pour les boss intermédiaires : vous allez vous retaper toujours et encore le même ballon dirigeable qui n’est d’ailleurs pas terriblement excitant à affronter. Le boss final relève légèrement le niveau…

Les développeurs ont puisé leur inspiration chez d’autres tenors du genre : Crash Bandicoot pour l’attaque tournoyante façon toupie, Rayman pour l’ambiance et l’univers onirique, DKC pour les caisses (à défaut de tonneaux) qui servent de propulseurs, ou bien encore les 100 pièces à récolter pour obtenir un 1-up, comme dans un Mario.

Comme je l’évoquais, Lomax dispose d’une attaque tournoyante de base mais il pourra également récupérer un casque qu’il utilise comme un boomerang. Ce dernier fait également office de point de santé supplémentaire : si vous le perdez, le prochain hit vous fera perdre une vie. Si vous avez un casque, vous pouvez également en obtenir un second (en détruisant un tonneau) en stock qui viendra s’afficher en haut de l’écran, comme dans Super Mario World : si vous perdez le premier, le second descendra du haut de l’écran et vous aurez quelques secondes pour tenter de le prendre au vol… Le gameplay peut sembler basique mais il s’étoffera légèrement. Vous récupérerez par la suite des capacités spéciales typiques de l’univers Lemmings : construire des ponts, creuser des galeries, vous servir de votre casque comme d’un grappin, planer, utiliser des items explosifs pour détruire des rochers et ainsi poursuivre votre périple, lancer un casque flamme pour occasionner plus de dégâts, etc. Sympathique mais les compétences auraient gagné à être un peu mieux exploitées…

Le gameplay n’est pas irréprochable non plus. Les hitboxes sont approximatives, vous allez souvent pester en ratant une corde ou bien une bulle. Le summum étant probablement atteint lors des passages où vous devez roulez sur un tonneau tout en évitant des ennemis et des obstacles… Horripilants à souhait ! La fin du jeu est assez imbuvable : il vous faudra par moment effectuer des sauts dans le vide, totalement random…

Lomax est plutôt long et difficile, comptez 2-3 heures au bas mot pour venir à bout de la vingtaine de niveaux. Les continues sont limités, au nombre de 3 seulement. Si certains stages vous posent problème, voici les passwords pour chacun d’entre eux :

https://gamefaqs.gamespot.com/ps/196548-the-adventures-of-lomax/cheats

Si vous parvenez à sauver 50 Lemmings (en détruisant 50 ennemis donc), vous aurez accès à un stage bonus en temps limité pour faire le plein d’items, de pièces et autres 1-up. Les développeurs devaient être conscients que Lomax était corsé puisqu’ils vous ont octroyé une petite aide fort pratique : si vous tombez dans l’eau et que vous appuyez rapidement sur X, vous bondirez dans les airs et avec un peu de chance et beaucoup d’adresse, vous pourrez remettre les pieds sur la terre ferme. Cela ne marche qu’une seul fois : si vous retombez à l’eau, vous perdez une vie…

Les musiques s’avèrent une franche réussite. Elles collent parfaitement avec chaque monde (musique celtique pour la cité médiévale, country endiablée dans les rocheuses, etc). Les bruitages ne sont pas en reste : les cris de Lomax sont mignons tout plein !

J’ai acheté mon exemplaire assez récemment, lors de la dernière vente retrogaming Millon organisée en décembre 2021. Sa cote actuelle oscille dans la fourchette 100-150€. J’ai « remporté » le mien aux enchères pour 110€, soit 143€ avec les 30% de frais. Le haut de la fourchette donc, mais c’était sympa de se prêter aux jeux des auctions, et accessoirement de ne pas revenir bredouille de la vente ! A noter que Lomax est sorti au format Double Pack, alors qu’il ne contient à ma connaissance qu’un seul CD…

[TEST] Lomax PS1 Colla387

Pour conclure, Lomax constitue un bon jeu de plateformes, qui brille avant tout par sa plastique très avantageuse. Malheureusement, les développeurs ont tout misé ou presque sur la direction artistique, au détriment du level design et du gameplay. En fin de compte, il s’agit d’un jeu très classique qui manque d’inventivité et ne prend pas suffisamment de risque. Si vous êtes féru de plateformes et que vous avez un minimum de skill et des nerfs d’acier, aucune raison de ne pas vous laisser tenter. Je ne qualifierai certainement pas de merde (contrairement à DGJX), malgré quelques passages crispants je dois l’admettre. Pour un avis beaucoup plus tranché, voici donc la vidéo de DGJX :

https://www.youtube.com/watch?v=gCAK40_e_pE&t=1174s

Ma note : 14/20

Reviews de la presse spécialisée d’époque (mix des versions PS1 & PC)

CD Consoles #22 (Novembre 1996) : Verdict 4* HIT (par Fabrice Demurger)
Graphisme 14 Animation 15 Sons 16 Jouabilité 16 Durée de vie 16
Les plus : Les créateurs de Flink. La jouabilité. Les conseils en cours de jeu. La traduction française.
Les moins : Où sont les Boss ? Seulement trois continus.

Avis de Ivan (4*) : « C’était le bon temps. Tout dans ce jeu me fait penser à un jeu 16 bits. Mais peu importe, la réalisation est simple mais sans faille, la prise en main est intuitive, et la difficulté suffisamment bien dosée pour garantir une bonne durée de vie. Pour moi, adorateur de jeu de plate-forme, il n’y a pas d’hésitation possible : Lomax est un des tous meilleurs dans le genre sur la machine de Sony. J’achète ! 😊 »

Avis de Fabrice (4*) : « L’immense popularité de Rayman démontre qu’il existe bien un public resté sensible aux jeux de plate-formes. Et pourtant la concurrence ne se bouscule pas véritablement sur ce marché en voie d’extinction. Psygnosis, voyant bien qu’il y a là un créneau à prendre, nous a concoté un jeu d’une grade qualité et ça va être difficile pour les amoureux du genre de passer à côté d’un titre comme Lomax. 😊 »

http://download.abandonware.org/magazines/CD%20Consoles/cdconsoles_numero22/CD%20Consoles%20022%20-%20Page%20132%20%281996-11%29.jpg.jpg

http://download.abandonware.org/magazines/CD%20Consoles/cdconsoles_numero22/CD%20Consoles%20022%20-%20Page%20133%20%281996-11%29.jpg.jpg

http://download.abandonware.org/magazines/CD%20Consoles/cdconsoles_numero22/CD%20Consoles%20022%20-%20Page%20134%20%281996-11%29.jpg.jpg

http://download.abandonware.org/magazines/CD%20Consoles/cdconsoles_numero22/CD%20Consoles%20022%20-%20Page%20135%20%281996-11%29.jpg.jpg

CD-ROM Magazine #22 (Juillet 1997) : 16/20 (par Pascal Nguyen)
« Un sympathique jeu d’arcade alliant réflexes et réflexion. »
Les plus : Les possibilités d’action du personnage. Plus de quarante niveaux. De bons graphismes.
Les moins : Nécessite une configuration plutôt musclée.

http://download.abandonware.org/magazines/CD-ROM%20Magazine/cdrommagazine_numero22/img042.jpg

http://download.abandonware.org/magazines/CD-ROM%20Magazine/cdrommagazine_numero22/img043.jpg

Consoles + #59 (Novembre 1996) : 90% « Lomax est un très beau jeu de plate-formes. Il est assez difficile et les niveaux à traverser sont longs ».
Présentation 88% Graphismes 93% Animation 93% Musique 89% Bruitages 88% Durée de vie 87% Jouabilité 90%

« Oui ! » pour Nico : « La Playstation manquait de jeux de plate-formes, et voici qu’en quelques semaines, elle se dote de Jumping Flash! 2, de Crash Bandicoot et de Lomax ! Quel pied, mes amis. Lomax est un très bon jeu, très coloré et à la jouabilité quasi parfaite. Les niveaux sont très longs et la plupart d’entre eux comportent quelques passages d’une difficulté accrue. Les programmeurs se sont inspirés de Donkey Kong Country sur Super Nintendo et nous ont refait le coup des tonneaux explosifs. Mais qu’importe, puisque le plaisir de jeu est là ! »

« Oui ! » pour Elvira : « Ah, c’est bon les jeux de plate-formes ! Plus il y en a, mieux je me porte ! Flink sur MD m’avait enchantée, avec ses graphismes de conte de fées. On retrouve le même style avec Lomax, en plus beau bien sûr ! Les Lemmings sont dans le coup, cette fois-ci dans le rôle des ennemis ensorcelés, et quelques icônes de transformation évoquant leur univers. Une idée bien trouvée qui donne un peu d’originalité à ce jeu de plate-formes, classique par ailleurs. Les effets 3D, avec plusieurs plans de jeu, sont très réussis, et avec 50 niveaux, vous avez de quoi faire ! »

http://download.abandonware.org/magazines/Consoles%20Plus/consoleplus_numero059/146%20147.jpg

Génération 4 # 100 (Juin 1997) par Éric Ernaux
Graphismes 3* Son 3* Animation 4* Durée de vie 4*
Les plus : Univers sympathique. Animations fluides. Esthétique colorée.
Les moins : Peu de surprises. Répétitif. J’aime pas le Bailey’s.

L’avis d’Éric (3*) : « En fait, Lomax se savoure en trois étapes. Vous êtes d’abord écoeuré de n’obtenir que du VGA (en plein écran). Puis, grâce à des graphismes hauts en couleur doublés d’animations parfaitement fluides, votre première impression s’efface peu à peu au profit d’un réel enchantement visuel et ludique… et c’est bon. Hélas, à force de courir de tableaux peu originaux en tableaux sans surprise, vous finirez par vous lassez de sa saveur sucrée, au point de ne pas pouvoir le finir. Lomax serait-il le Bailey’s du jeu de plate-formes ? »

http://download.abandonware.org/magazines/Generation%204/generation4_numero100/GEN4%20-%20n%C2%B0100%20-%20juin%201997%20-%20page226.jpg

http://download.abandonware.org/magazines/Generation%204/generation4_numero100/GEN4%20-%20n%C2%B0100%20-%20juin%201997%20-%20page227.jpg

MEGA force #54 (Novembre/Décembre 1996) : ***
En résumé : « C’est magnifique et l’ambiance est magique. Lomax est adorable. Techniquement, c’est un vrai dessin animé. Dommage seulement que l’on ne trouve pas beaucoup d’idées novatrices, mais pour les amateurs de plate-formes académiques, Lomax est un must. »

http://download.abandonware.org/magazines/MEGA%20force/megaforce_numero54/Mega%20Force%20N%C2%B054%20-%20Page%20058%20%281996%20Novembre-D%C3%A9cembre%29.jpg

http://download.abandonware.org/magazines/MEGA%20force/megaforce_numero54/Mega%20Force%20N%C2%B054%20-%20Page%20059%20%281996%20Novembre-D%C3%A9cembre%29.jpg

PC Fun #28 (Juillet 1997) : 15 (test comparatif avec Pandemonium noté 14)
« Pour les amateurs de jeux de plate-formes favorisant l’intérêt du jeu. »

http://download.abandonware.org/magazines/PC%20Fun/pcfun_numero028/PC%20Fun%2028%20%28juillet%201997%29%20page%20128-129.jpg

http://download.abandonware.org/magazines/PC%20Fun/pcfun_numero028/PC%20Fun%2028%20%28juillet%201997%29%20page%20130-131.jpg

Player One #70 (Décembre 1996) : 80% par Leflou
En résumé : « Lomax est un jeu de plate-forme correct bien que très peu inventif. L’idée d’utiliser les Lemmings et leurs aptitudes n’est pas assez exploitée ».
Player Fun 75% Graphisme 90% Animation 90% Son 70% Jouabilité 80%

http://download.abandonware.org/magazines/Player%20One/playerone_numero070/PlayerOne_N070-Page%200108.jpg

PlayMag #8 (Novembre 1996) : Intérêt 90% & Réalisation 88% (par Marco Verocaï)
Graphisme 17 Animation 15 Maniabilité 15 Son 18

1er avis (Pascal Geille) : « Lomax ne propose rien de neuf dans le genre. C’est de la plate-forme pure et dure, si ce n’est qu’on peut utiliser des compétences en nombre limité obligatoires dans certains passages ainsi que des changements de plans qui vous emmènent dans les profondeurs du décor. Ceci dit, le soft est dépaysant et l’ambiance magique à souhait. Moi, j’aime… »

2ème avis (Marco Verocaï) : « C’est beau, c’est même très beau ! Les décors sont magnifiques et le scrolling s’effectue sans le moindre accroc. Le personnage est sympa, bien animé et possède une petite panoplie de mimiques bien marrantes. Au bout du compte, on a l’impression d’évoluer dans un vrai dessin animé malgré une très légère pixélisation sur certains zooms. Dans l’ensemble, c’est de la 2D de très bonne facture. »

http://download.abandonware.org/magazines/PlayMag/playmag_numero008/Playmag%20008%20-%20Page%20084%20%28novembre%201996%29.jpg

Ultra Player #38 (Novembre/Décembre 1996) : 4/6
Les plus : Les graphismes. La difficulté progressive. La jouabilité.
Les moins : Aucune innovation.

http://download.abandonware.org/magazines/Ultra%20Player/ultraplayer_numero38/Ultra%20Player%20n%C2%B038%20%28Nov-D%C3%A9c%201996%29%20-%20Page%20052.jpg

http://download.abandonware.org/magazines/Ultra%20Player/ultraplayer_numero38/Ultra%20Player%20n%C2%B038%20%28Nov-D%C3%A9c%201996%29%20-%20Page%20053.jpg

http://download.abandonware.org/magazines/Ultra%20Player/ultraplayer_numero38/Ultra%20Player%20n%C2%B038%20%28Nov-D%C3%A9c%201996%29%20-%20Page%20054.jpg

http://download.abandonware.org/magazines/Ultra%20Player/ultraplayer_numero38/Ultra%20Player%20n%C2%B038%20%28Nov-D%C3%A9c%201996%29%20-%20Page%20055.jpg

http://download.abandonware.org/magazines/Ultra%20Player/ultraplayer_numero38/Ultra%20Player%20n%C2%B038%20%28Nov-D%C3%A9c%201996%29%20-%20Page%20056.jpg

http://download.abandonware.org/magazines/Ultra%20Player/ultraplayer_numero38/Ultra%20Player%20n%C2%B038%20%28Nov-D%C3%A9c%201996%29%20-%20Page%20057.jpg

http://download.abandonware.org/magazines/Ultra%20Player/ultraplayer_numero38/Ultra%20Player%20n%C2%B038%20%28Nov-D%C3%A9c%201996%29%20-%20Page%20058.jpg

http://download.abandonware.org/magazines/Ultra%20Player/ultraplayer_numero38/Ultra%20Player%20n%C2%B038%20%28Nov-D%C3%A9c%201996%29%20-%20Page%20059.jpg

http://download.abandonware.org/magazines/Ultra%20Player/ultraplayer_numero38/Ultra%20Player%20n%C2%B038%20%28Nov-D%C3%A9c%201996%29%20-%20Page%20060.jpg

http://download.abandonware.org/magazines/Ultra%20Player/ultraplayer_numero38/Ultra%20Player%20n%C2%B038%20%28Nov-D%C3%A9c%201996%29%20-%20Page%20061.jpg

http://download.abandonware.org/magazines/Ultra%20Player/ultraplayer_numero38/Ultra%20Player%20n%C2%B038%20%28Nov-D%C3%A9c%201996%29%20-%20Page%20062.jpg

kurush
Adepte officiel
Adepte officiel

Messages : 117
Date d'inscription : 25/08/2022

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum