Le deal à ne pas rater :
Corsair Vengeance LPX 32GB (2 x 16GB) DDR4 3200MHz C16 High ...
99.90 €
Voir le deal

[TEST] Motor Toon Grand Prix PS1

Aller en bas

[TEST] Motor Toon Grand Prix PS1 Empty [TEST] Motor Toon Grand Prix PS1

Message par kurush Jeu 15 Sep - 17:43

Motor Toon Grand Prix (PS1) 19.03.2022

Motor Toon GP sort au Japon en décembre 1994, il fait partie du line-up de lancement de la console, au côté de Ridge Racer. Sony est associé au développeur Polys Entertainement qui deviendra plus tard Polyphony Digital, studio principalement connu pour la série des Gran Turismo. C’est d’ailleurs Kazunori Yamauchi qui est responsable du développement. On peut donc considérer Motor Toon GP comme l’ancêtre direct de Gran Turismo, même s’il n’a pas grand-chose à voir avec ce dernier sur le papier !

[TEST] Motor Toon Grand Prix PS1 Colla370

Il s’agit d’un jeu de course totalement loufoque dans lequel vous pourrez incarner 5 toons/bolides tous plus déjantés les uns que les autres. Ma préférence va à Bolbox (voire à Princess Jean), un excellent compromis entre vitesse de pointe et maniabilité. Captain Rock (le perso principal qui orne la jaquette) n’est pas mal non plus mais sa voiture qu’on dirait tout droit sortie de « Qui veut la peau de Roger Rabbit » a une fâcheuse tendance à trop déraper dans les virages, la rendant incontrôlable. Raptor & Raptor s’avèrent très faciles à prendre en main mais ils se trainent en ligne droite… Quant aux Penguin Brothers, je ne leur ai trouvé strictement aucun intérêt !

[TEST] Motor Toon Grand Prix PS1 Colla369

Aux antipodes d’un Ridge Racer, Motor Toon flattait pourtant lui aussi la rétine et montrait clairement ce que la nouvelle 32-bits de Sony avait dans le ventre. Il utilise la technique de 3D Gouraud Shading mélangée à de la 3D mappée. La direction artistique est une réussite, avec des couleurs pastel et un look cartoon totalement assumé. Il faut voir les voitures se déformer à chaque virage, comme de la bonne vieille jelly anglaise !

Dans le mode Grand Prix, vous devrez remporter la première place des 3 uniques circuits pour voir les crédits du jeu (en normal ou bien en hard, oubliez donc le mode easy si vous espérez terminer le jeu) :

- Toon Island : un circuit bucolique assez sage qui vous fera passer dans la forêt, en bord de mer et aussi dans un tunnel à la Ridge Racer

[TEST] Motor Toon Grand Prix PS1 Colla371

- Plastic Lake : un circuit dans les cieux sur un sol en damier, au sein duquel vous devrez passer au milieu de champs de bosses (la topographie est assez étonnante), avec en toile de fond un magnifique soleil couchant

[TEST] Motor Toon Grand Prix PS1 Colla372

- Gulliver House : vous évoluerez sur un circuit où tous les éléments ont une taille gigantesque : roulette de casino, clavier d’un piano, boules de billard, aquarium rempli de poissons tropicaux... et même une PlayStation (grossièrement modélisée) grandeur nature !

[TEST] Motor Toon Grand Prix PS1 Colla373

La durée de vie n’est donc pas exceptionnelle, malgré la présence d’un mode 2 joueurs (en écran splitté) et de 10 circuits supplémentaires que l’on peut parcourir dans d’autres modes de jeu (le time attack par exemple). Malheureusement, ces derniers sont sans saveur et ne proposent pas les dénivelés des 3 circuits principaux. Un ajout sympathique mais faisant clairement office de gadget...

[TEST] Motor Toon Grand Prix PS1 Colla374

Les sensations de conduite sont correctes, sans être grisantes pour autant. Il ne faut pas hésiter à prendre les virages très serrés pour glaner quelques précieuses secondes et remonter tous les concurrents un à un. Une fois le pilotage maîtrisé, vous aurez vite fait de venir à bout du mode GP. Voici quelques tips malgré tout :
Départ fulgurant : pressez X quand le feu passe au jaune
Screaming speed : Pour aller instantanément à la vitesse maximale et y rester, pressez simplement la marche arrière en même temps que vous accélérez. Vous pouvez faire cela avec tous les concurrents.

Dommage que les courses manquent singulièrement de piquant. Il n’y a par exemple aucune arme à votre disposition. Les bonus diamants transparents qui jalonnent le circuit auront un intérêt très limité. En passant sur l’un d’entre eux, vous déclenchez une sorte de loterie. Si vous tombez sur le diablotin (8 à 9 fois sur 10 en moyenne), rien ne se passe. Par contre, si vous tombez sur un ange, votre bolide se transforme en un Toon qui se met à courir comme un dératé, idéal pour refaire votre retard... Mais diantre, pourquoi ne pas avoir intégré des items d'attaque et de défense histoire de pimenter tout ça ?!?!

Vous pourrez changer la caméra avec les gâchettes (4 caméras différentes au total, dont une vue subjective). N’hésitez pas à dézoomer au maximum car certains bolides prennent trop de place à l’écran, impactant fortement votre visibilité...

Les musiques ne m'auront pas laissé un souvenir impérissable... D'autant plus qu'elles sont recouvertes la plupart du temps par les toussotements du moteur en sur-régime... Elles sont rarement en adéquation avec le thème du circuit. Celle de Gulliver House par exemple m'évoque plus un chant de Noël qu'une balade dans environnement où les objets sont immensément grands...

Parmi les autres défauts, je citerai des ralentissements intempestifs qui font un peu tâche, mais aussi une gestion des chocs totalement hasardeuse qui ne vous laissera sans doute pas de marbre. Pour doubler un adversaire, vous devez vraiment déboiter à distance sous peine de rentrer en contact avec sa hitbox et de perdre bêtement de la vitesse… Souvent rageant, alors qu’un dépassement devrait en théorie être un moment de plaisir !

En conclusion, un jeu de course correct mais pas indispensable donc... Il souffre d’une durée de vie limitée, les courses manquent de peps en raison de l’absence de bonus, et ses limites techniques sautent aux yeux en 2022 (notamment les ralentissements et les bugs de collision que je soulignais plus haut). Apparemment Motor Toon GP 2 est d’un tout autre acabit, je me laisserai peut-être tenter à l’occasion...

Note : 12.5/20

CD Consoles #4 (Février 1995) test réalisé par David Msika
Créativité *** Jouabilité *** Graphismes **** Son *** Potentiel ***
« Je suis sous le charme ! Sans être aussi réaliste que Ridge Racer, Motor Toon GP m’impressionne beaucoup plus ! Des véhicules attachants, des parcours somptueux, le jeu à deux, etc en font un petit bijou. A lui tout seuil, il pourrait bien justifier l’achat de la PlayStation ! »

http://download.abandonware.org/magazines/CD%20Consoles/cdconsoles_numero04/Page%20144.jpg

http://download.abandonware.org/magazines/CD%20Consoles/cdconsoles_numero04/Page%20145.jpg

http://download.abandonware.org/magazines/CD%20Consoles/cdconsoles_numero04/Page%20146.jpg

http://download.abandonware.org/magazines/CD%20Consoles/cdconsoles_numero04/Page%20147.jpg

Consoles + #40 (Février 1995) : 87% (« Dans un autre style que Ridge Racer, Motor Toon séduit par son humour, et en mode 2 joueurs, c’est un plaisir. »)
Présentation 70% Graphismes 86% Animation 80% Musique 85% Bruitages 87% Durée de vie 88% Jouabilité 85% Intérêt 87%
« Oui, mais… » pour Panda : « Au départ, le jeu m’a vraiment beaucoup impressionné ! Ses graphismes cartoonesques sont splendides, la présentation des voitures est originale… Apparemment, tout ce qu’il faut pour faire un très bon jeu ! Mais l’animation n’est pas toujours à la haueteur : en mode 2 joueurs, ça ralentit souvent ! Par ailleurs, certaines voitures sont vraiment plus performantes que d’autres. Le premier arrivé pourra sélectionner la meilleure, ce qui réduit l’intérêt du challenge. Bref, s’il peut impressionner au premier abord, Motor Toon n’est pas un rival sérieux de Ridge Racer, sa réalisation laissant, sur certains points, à désirer. »
« Non, mais… » pour Marc : « Franchement, à part le mode 2 joueurs, indispensable pour un jeu de ce genre, je n’ai pas trouvé Motor Toon transcendant. Très difficile d’apprécier de la 3D Gouraud Shading après avoir goûté à la 3D mappée de Ridge Racer. De plus, la sensation de vitesse n’est pas convaincante malgré les différentes prises de vue. Signalons au passage la vue inversée qui est sympa, mais injouable. Si vous êtes dingue de course automobile, Motor Toon n’est pas pour vous. A mi-chemin entre la simulation et le burlesque, il conviendra beaucoup mieux aux conducteurs du dimanche en culotte courte. Ridge Racer reste de loin le meilleur, même sans mode 2 joueurs. »

http://download.abandonware.org/magazines/Consoles%20Plus/consoleplus_numero040/Consoles%20%2B%20040%20-%20Page%20116%20%28f%C3%A9vrier%201995%29.jpg

http://download.abandonware.org/magazines/Consoles%20Plus/consoleplus_numero040/Consoles%20%2B%20040%20-%20Page%20117%20%28f%C3%A9vrier%201995%29.jpg

Joypad #39 (Février 1995) 94% testé par Trazom
J’aime : On serait tenté de dire : TOUT ! Les graphismes qui se tordent dans tous les sens. L’animation, d’une fluidité étonnante. Les musiques, absolument parfaites. Une maniabilité sans reproche.
J’aime pas : Seulement trois circuits en GP. Quelques petits ‘’bugs’’ d’affichage. Un minuscule ralentissement dans tout le jeu ! Circuits à deux pas bô !

http://download.abandonware.org/magazines/Joypad/joypad_numero039/Joypad%2039%20Fevrier%201995%20page052.jpg

http://download.abandonware.org/magazines/Joypad/joypad_numero039/Joypad%2039%20Fevrier%201995%20page053.jpg

http://download.abandonware.org/magazines/Joypad/joypad_numero039/Joypad%2039%20Fevrier%201995%20page054.jpg

http://download.abandonware.org/magazines/Joypad/joypad_numero039/Joypad%2039%20Fevrier%201995%20page055.jpg

[TEST] Motor Toon Grand Prix PS1 Colla375

[TEST] Motor Toon Grand Prix PS1 Colla368

kurush
Adepte officiel
Adepte officiel

Messages : 117
Date d'inscription : 25/08/2022

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum